L’entrepreneuriat, même s’il est en plein essor et créateur d’emploi, ne compte que peu de femmes. Pour révéler et concrétiser leur potentiel entrepreneurial, l’association Empow’Her, créée et dirigée par Soazig Barthélémy, a développé une méthodologie d’accompagnement qu’elle applique dans le monde.


Accompagner l’entrepreneuriat et l’empowerment féminins


Initiée par Soazig Barthélémy au cours de ses études, l’association Empow’Her soutient et accompagne en France et dans le monde les femmes qui souhaitent mener un projet d’entrepreneuriat. Soazig Barthélémy a quitté son emploi dans le financement de projets d’infrastructures pour se consacrer au développement d’Empow’Her. Aujourd’hui, Empow’Her, qui agit dans une dizaine de pays, compte des bureaux en France, en Côte-d’Ivoire, au Niger et au Burkina Faso. L’association emploie une vingtaine de personnes et a accompagné 2 500 femmes, dont 1 400 en 2018.


L’ambition d’Empow’Her est d’apporter un accompagnement personnalisé aux femmes, selon deux axes : un soutien technique et méthodologique et un travail sur leur autonomisation. L’ONG souhaite que les femmes gardent la complète liberté sur leur choix entrepreneurial. Afin qu’elles viennent volontairement et que leur taux de participation soit élevé, Empow’Her leur demande une contribution financière modique pour s’assurer d’un engagement total.


Un développement en Côte-d’Ivoire et à l’international avec le soutien de Société Générale


Le programme SPARK, lancé en Côte-d’Ivoire en 2018 avec le soutien de la Fondation Société Générale, encourage les femmes à se lancer dans l’entrepreneuriat, principalement dans les régions rurales. Les collaborateurs et collaboratrices Société Générale, présents au siège d’Abidjan, apportent aux participantes leurs conseils et leur expérience, pour qu’elles évitent les écueils des premières années.


Empow’Her ambitionne d’accompagner 5 000 femmes en 2019. Pour atteindre cet objectif, l’association veut identifier de nouvelles manières d’informer les femmes éloignées des dispositifs d’accompagnement, en zone rurale ou dans les quartiers prioritaires principalement. Empow’Her prévoit de former un réseau de formateurs, en Côte-d’Ivoire et au Niger et de répliquer son modèle et son expertise dans de nouveaux pays d’implantation.


Les champs précédés d'un astérisque sont obligatoires

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant d’améliorer votre expérience en ligne et de réaliser des statistiques de visites. En savoir + et paramétrer vos Cookies.
close