L’appel à projets de la Fondation Société Générale du mois de juin 2019 portera une attention particulière aux projets d’insertion et d’éducation par l’accès au numérique ou l’entrepreneuriat. Ainsi, la Fondation met en avant quelques-uns des projets partenaires qui oeuvrent dans ces domaines. Portrait de Konexio, association qui forme les personnes réfugiées aux compétences numériques, fondée par Jean Guo et Binta Jammeh.

Un projet pour répondre à des enjeux clés de société : l’insertion et l’égalité des chances

Les fondatrices de Konexio se sont rencontrées dans le cadre du programme de bourse de recherche Fulbright autour de leur envie d’agir face aux enjeux d’inclusion et d’accès à l’emploi. « Dans le monde académique, on a un impact global, très intellectuel. C’était important pour moi d’avoir un impact dans l’immédiat, » raconte Jean. A partir de 2016, les premiers ateliers de formation numérique à destination de personnes non francophones ont lieu et posent les premières bases de l’association.


Les compétences numériques, outils indispensables du 21e siècle


« Aujourd’hui, tout le monde utilise le numérique d’une manière ou d’une autre, » constate Jean. « Au niveau européen, 90 % des emplois exigent un niveau minimum de compétences numériques. C’est un enjeu économique. »

Pour y faire face, Konexio propose donc un parcours digital dont l’objectif est de donner aux apprenants les bases du numérique et les rendre autonomes. A travers des cas pratiques, ils apprennent l’importance de ces compétences, notamment pour utiliser les services publics digitalisés.


« Ensuite, on enchaine sur un niveau professionnalisant, » précise Jean. « On a beaucoup de jeunes qui viennent vers nous et disent ‘je maîtrise les réseaux sociaux’. Mais c’est important de savoir communiquer avec les employeurs, s’adresser à différents publics. »

Konexio implique également ses entreprises partenaires dans ce parcours grâce à des modules de coaching ou de mentorat. La Fondation Société Générale, qui soutient ce programme, mobilisera des collaborateurs de la banque dans ce cadre.


Ce parcours certifiant, dont l’aboutissement est l’obtention du Passeport Compétences Informatique Européen (PCIE), certificat d'aptitude numérique, est effectué avec le soutien d’un réseau d’associations partenaires comme Aurore ou le Groupe SOS. Aujourd’hui, 70 % des apprenants ont pu accéder à une formation, un emploi ou se sont lancés dans leur propre projet d’entrepreneuriat.



Les champs précédés d'un astérisque sont obligatoires

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant d’améliorer votre expérience en ligne et de réaliser des statistiques de visites. En savoir + et paramétrer vos Cookies.
close