Depuis 2006, La Fondation Société Générale s’engage pour l’insertion professionnelle et l’insertion par l’éducation, notamment par le sport ou la pratique culturelle de publics en marge de la société. Chaque année, deux instances se réunissent plusieurs fois par an pour décider des associations soutenues : le comité de sélection, qui vote l’octroi des demandes de subventions de 50 000 euros ou moins, et le Conseil d’Administration, qui arbitre les subventions pour les grands partenaires et les projets aux demandes financières plus importantes. Depuis le début de l’année, la Fondation a soutenu 36 projets, dont 10 à l’international : découvrez-les ici plus en détail.

Un engagement en faveur du changement d’échelle d’initiatives innovantes


Parmi les associations lauréates, nombre d’entre elles ont obtenu un soutien pour leur projet d’essaimage ou de développement. C’est le cas de Positive Planet France, Proxité, Rev’Elles, l’association Nationale des Groupements de Créateurs (ANGC) et l’Association Comptoir de la Voûte qui s’implantent aujourd’hui dans de nouveaux territoires. Par ailleurs, grâce au soutien de la Fondation, de nombreuses associations peuvent expérimenter de nouveaux projets comme le Groupe SOS Jeunesse qui lance son programme Les Bons Profils, PLAY International qui entre dans la 3e phase de son projet « La Playdagogie au service du Vivre ensemble », et La Cloche qui ouvre La cloche à Biscuits à Lille.


Parmi ces projets de développement, trois sont portés par des associations nouvellement partenaires :

  • Energie Jeunes, et son programme « Ma réussite au collège » à destination de collégiens des zones d’éducation prioritaire et le déploiement d’un outil CRM pour son pilotage ;

  • Le Choix de l’Ecole, association qui permet à de jeunes diplômes ou de jeunes actifs de s’engager en tant qu’enseignants dans des collèges situés en REP afin de favoriser l’égalité des chances, et qui s’implante dans de nouveaux territoires ;

  • L‘association belge Duo for a Job qui s’implante en France : cette dernière met en contact des jeunes chercheurs d’emploi réfugiés ou issus de l’immigration avec des personnes de plus de 50 ans, expérimentées, du même secteur professionnel, afin que ces dernières les accompagnent dans leur recherche d’emploi.

 Un soutien continu à la formation professionnelle


La Fondation a renouvelé son soutien à des associations pour leurs projets de formation ou d’entrepreneuriat comme Aurore, l’IECD, Life Project 4 Youth (LP4Y) ou encore Entreprendre pour Apprendre. De nombreuses associations internationales ont été sélectionnées : l’Association pour le Développement Economique et Social en Afrique au Burkina Faso, l’association caritative russe Nochlezhka ou encore Rouge Beauté à Madagascar.


Elle a également choisi quatre nouveaux projets partenaires dans ce domaine :

  • Le Projet d’Inclusion Numérique de Konexio, l’école du numérique à destination de personnes réfugiées ou en situation de grande exclusion ;
  • "Premier Service", le pôle d'insertion des jeunes fragiles ou en situation de handicap dans l’hôtellerie-restauration mis en place par la Fondation OVE;
  • Gribouilli, l’association des auxiliaires parentales d’Ile-de-France, qui développe une formation-action professionnalisante dans la petite enfance créée pour les femmes peu qualifiées.


Un fil rouge : l’insertion, sous toutes ses formes


Continuant son engagement pour l’insertion, notamment par l’éducation, la Fondation a renouvelé son soutien à Myfuture, Crésus, et Capital Filles ainsi qu’à plusieurs associations utilisant la pratique sportive ou culturelle comme vecteur d’insertion comme la Fondation Culturespaces, l’association anglaise Street League ou l’association brésilienne Rugby para todos au Brésil. Elle a également choisi de soutenir des programmes de mentorat et de soutien à la recherche d’emploi portés par l’Union Cepiere Robert Monnier (UCRM), Kodiko ou encore La Cravate Solidaire.


La Fondation a également accueilli quatre nouveaux partenaires oeuvrant pour l’insertion par l’éducation :

  • L’association italienne, PlayMore! pour son programme « WeSport - Sport for Social Inclusion », qui a pour objectif de développer la pratique sportive dans les quartiers défavorisés de plusieurs métropoles européennes ;

  • Les Entretiens de l’Excellence pour son projet « Tournée de l’Excellence » qui consiste en l’organisation de rendez-vous inspirants à destination de lycéens partout en France pour les mobiliser dans leur poursuite académique et professionnelle ;

  • Le Rocher, qui porte un projet de lutte contre l’illettrisme des habitants des cités ;

  • Action familiar ou « AFA », une association espagnole dont le projet « Aprendiendo con Los jovenes », ou Apprenons avec les jeunes, vise à lutter contre le décrochage scolaire.

 
 
Copyright Vincent Wartner RIVA PRESS
Les champs précédés d'un astérisque sont obligatoires

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant d’améliorer votre expérience en ligne et de réaliser des statistiques de visites. En savoir + et paramétrer vos Cookies.
close