Ce mardi 15 octobre, sept associations soutenues cette année par la Fondation Société Générale se sont réunies dans les locaux de la Cravate Solidaire pour démarrer un projet unique : travailler ensemble pour renforcer leur action en faveur de l’insertion professionnelle des personnes éloignées de l’emploi. À l’initiative de La Cravate Solidaire et avec le soutien de la Fondation, ces associations ont pris ce temps pour se rencontrer et découvrir plus en détail leurs actions afin de déterminer comment chacune pourrait faire profiter ses bénéficiaires des ateliers de conseil en image et d’aide au recrutement, dits « Ateliers Coup de Pouce » mis en place par la Cravate Solidaire depuis 2012. 


Un projet collaboratif ambitieux co-construit avec la Fondation Société Générale


La Cravate Solidaire a pour mission de lutter contre les discriminations liées à l’apparence en offrant àchacun de ses bénéficiaires une tenue adaptée pour sa recherche de poste, une photo de CV professionnelle et des conseils en recrutement durant des ateliers Coup de Pouce de deux heures. Pour obtenir le volume nécessaire de tenues pour les bénéficiaires de ses bientôt 10 antennes dans toute la France, elle organise des collectes au sein de ses entreprises partenaires et récolte les dons des particuliers au quotidien. Grâce à cet accompagnement en image et de conseil RH, en 2018, 70 % des candidats reçus par La Cravate Solidaire ont réussi leur entretien d’embauche.


Forte de ce succès, La Cravate Solidaire a proposé à la Fondation Société Générale, son partenaire depuis plusieurs années, un projet innovant pour l’année 2019-2020 : identifier 200 bénéficiaires (parmi les 1 500 espérés par l’association dans son ensemble) auprès des partenaires franciliens de la Fondation. « L’idée, c’est de renforcer les partenariats », explique Mickaël Cienka, responsable du développement de l’association. « L’essence de La Cravate Solidaire, c’est la collaboration. » Heureuse de faciliter les synergies entre ses partenaires œuvrant pour l’accès à l’emploi, la Fondation a donc invité 12 associations à participer à ce nouveau projet. Parmi elles, Wake Up Café, SINGA, la Fondation des Apprentis d’Auteuil, Sport dans la Ville, Ares Atelier et SOS Villages d’Enfants ont pu faire le déplacement pour ce petit déjeuner introductif. Certaines avaient déjà travaillé de manière ponctuelle avec l’association, d’autres la connaissaient simplement de nom, mais toutes étaient curieusesdes possibilités offertes par cette mise en relation.


Lancement d’une expérimentation d’un an en faveur du retour à l’emploi


La démarche proposée est simple : les associations ont désormais la possibilité d’orienter leurs bénéficiaires vers la Cravate Solidaire ou d’intégrer les ateliers de conseil en image dans leurs programmes. Les associations prescriptrices seront tenues au courant des rendez-vous pris par les bénéficiaires avec la Cravate Solidaire et des conclusions ou pistes de travail établies par les bénévoles et les candidats. L’objectif ? Faire chemin ensemble tout au long de l’année et décupler l’impact social collectif de ces structures. « Nous voulons proposer un plus à l’accompagnement que nos associations partenaires apportent déjà », souligne Cécile Jouenne-Lanne, directrice de la citoyenneté de Société Générale


Ce petit-déjeuner a donc servi de réunion de lancement du projet. La Cravate Solidaire a pu, dans un premier temps, se présenter en détails et faire visiter ses locaux (notamment de son dressing impressionnant) à tous les représentants des associations présentes. Elle a ensuite pu exposer tout le contenu des ateliers Coup de Pouce, et proposer une procédure à chaque partenaire intéressé pour leur orienter des candidats.Les échanges de coordonnées et prises de rendez-vous pour mettre les premiers échanges en place ont immédiatement démarré. « Vous allez être débordés », dit en riant Ludovic de Guigné, animateur du programme d’employabilité de SINGA, Buddy Pro à l’équipe de La Cravate Solidaire. Cette première expérimentation sera suivie de près par la Fondation Société Générale, qui a prévu des points d’étapes en décembre et en mars. Un évènement de bilan et de clôture réunissant les associations impliquées et leurs bénéficiaires sera organisé par la Fondation avant l’été 2020.


Les champs précédés d'un astérisque sont obligatoires

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant d’améliorer votre expérience en ligne et de réaliser des statistiques de visites. En savoir + et paramétrer vos Cookies.
close