A l’occasion de la semaine du microcrédit, qui se déroulait du 26 au 29 août, la Banque de Polynésie, filiale du groupe Société Générale, a remis officiellement un chèque de 75 millions de FcFp (Francs Pacifiques) à l’association Adie Polynésie. Cette participation financière annuelle de la banque permet l’ouverture d’une ligne de crédit pour octroyer des prêts aux bénéficiaires de l’Adie.

 

 

Implantée en Polynésie Française depuis 2009,  l'Association pour le Droit à l’Initiative Économique (Adie) assure la formation, l’accompagnement et le financement des porteurs de projet exclus du système bancaire et s’appuie sur cette expérience pour améliorer l’environnement institutionnel du microcrédit et des micro-entreprises.

 

"Notre participation augmente chaque année. Nous avons commencé en 2010 avec 25 millions puis d’année en année, le prêt a augmenté pour atteindre le montant actuel que l’on connaît", explique Olivier Rauch, Directeur de Banque de Polynésie, au journal Tahiti Info. Depuis 4 ans, le partenariat avec Société Générale a permis à l’Adie de soutenir près de 400 projets,

 

 

En 2014, la Fondation d’entreprise Société Générale pour la Solidarité a renouvelé son soutien à l’Adie pour développer au sein des atolls de Rangiroa, Makemo et Fakarava, Gambier et l’île de Rikitea, des permanences mensuelles pour assurer l’accompagnement à la création d’entreprise et le financement des porteurs de projet via des microcrédits et des prêts d’honneur. Ce projet vise à contrebalancer l’exode des jeunes vers Tahiti et développer l’économie locale.

Pour découvrir l'association : ADIE Polynésie

Les champs précédés d'un astérisque sont obligatoires

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant d’améliorer votre expérience en ligne et de réaliser des statistiques de visites. En savoir + et paramétrer vos Cookies.
close