Cadreur, preneur de son, réalisateur, comédien… chacun s’est distribué les rôles en fonction de ses centres d’intérêt. « J’aime la technique », commente Abidina, qui manie désormais bien la caméra après les indications de Yannick Dumez, cadreur professionnel et associé à ce projet. Enzo, quant à lui, estréalisateur. Une fonction de chef d’orchestre : « Je dois dire à tout le monde ce qu’il doit faire : à quoi le cadre doit ressembler, comment les comédiens doivent jouer... Je suis un peu le chef, en fait ! », plaisante-t-il.

Texte en main, Océane, Dylan et les autres comédiens répètent avant d’être filmés ; avec une seule semaine de tournage, le temps est compté et les prises ne doivent pas se répéter. Les jeunes sont concentrés et semblent suivre à la lettre les conseils de Yannick Dumez : « Un tournage, c’est un travail en équipe. Si quelqu’un fait quelque chose qui coince, ça va empêcher tout le monde ». Un bel exemple de travail collaboratif et sous pression, comme on peut parfois le retrouver dans le monde de l’entreprise.

Pour découvrir l'association : Ecole de la 2ème Chance Drôme-Ardèche

Les champs précédés d'un astérisque sont obligatoires

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant d’améliorer votre expérience en ligne et de réaliser des statistiques de visites. En savoir + et paramétrer vos Cookies.
close