Samedi 25 avril, un séisme de magnitude 7,8 a touché la vallée de Katmandou au Népal. Le Népal compte 28 millions d'habitants et est l'un des dix pays les plus pauvres au monde.
Bien que l’étendue des dégâts ne soit pas encore connue, la situation s’annonce difficile : des immeubles et maisons sont détruits, des blessés affluent et des victimes attendent encore d’être secourues. Le dernier bilan provisoire fait état de 5 489 morts et plus de 7 900 blessés. Les secousses ont été ressenties du Bangladesh au Pakistan en passant par le Tibet et l’Inde, où 59 personnes sont mortes. Des répliques du séisme sont encore à craindre.

Face à cette situation catastrophique, le Groupe Société Générale se joint à l’élan de solidarité internationale et se mobilise. Les collaborateurs Société Générale en France sont invités à se joindre à cet élan de générosité en faisant un don pour les victimes de la catastrophe naturelle :           

 

Les dons des collaborateurs seront également abondés par le Groupe.

Ces deux associations partenaires de Société Générale présentes localement et avec qui le Groupe s’est déjà engagé lors d’autres situations d’urgence ont développé un plan d’urgence spécifique.

  • CARE

CARE intervient en priorité dans les zones autour de Katmandou et de Pokhara. Il y a très peu d’information disponible sur ces zones et les équipes de CARE sont en train d’évaluer la situation sur place. D’après les informations communiquées, plus de 80% des logements ont été endommagés ou se sont effondrés dans certains villages reculés. La réponse de CARE vise à assurer un soutien à ces zones affectées. L’objectif de CARE sur place est d’apporter un secours d’urgence aux 100.000 personnes affectées par le séisme

Les principales activités mises en place sur place sont :

  • la collecte des données primaires pour permettre une réponse adaptée aux problèmes des femmes, des hommes, des filles et des garçons ;
  • la distribution des kits d’eau, d’hygiène et d’assainissement (bidons, produits d’hygiène, pastilles de purification d’eau) ;
  • la distribution de kits d’abris d’urgence (bâches, couvertures, cordes) ;
  • l’appui à la construction d’abris temporaires (matériel de construction et subvention en espèces)

Pour faire un don à CARE France, cliquez ici


  • Médecins Sans Frontières

Dès dimanche matin, MSF a envoyé 8 équipes pour porter une première assistance aux victimes du séisme et analyser les besoins sur place. Des milliers de kits de première nécessité sont distribués. A ce jour, MSF envisage d'apporter essentiellement une aide chirurgicale pour soigner les traumas fréquents dans ce type de catastrophe. Du matériel est d’ailleurs en cours d'acheminement (un full charter va décoller de Bordeaux dans les prochaines heures avec à son bord 33 tonnes de matériel médical et un hôpital gonflable).
MSF travaille également en collaboration avec le Ministère de la Santé pour définir les zones géographiques où les besoins sont les plus importants et urgents.

Laurent Sury, Responsable des programmes d'urgence de Médecins Sans Frontières témoigne : 

"Plusieurs équipes composées de chirurgiens, de médecins, de logisticiens et de coordinateurs, sont parties ou s’apprêtent à partir d’Inde, de Bruxelles, du Japon et de Paris.  Nous espérons avoir d'ici quelques jours entre 80 et 100 personnes sur place avec du matériel de base, en fonction des difficultés d'accès.  MSF compte également déployer un hôpital gonflable pour prendre en charge les blessés» à l’extérieur de Katmandou. L’hôpital, qui comprend deux blocs chirurgicaux et une salle de réveil, a une capacité de 60 à 80 lits."

Pour faire un don à Médecins Sans Frontières, cliquez ici

Contact(s) :  Iris Bazin
Les champs précédés d'un astérisque sont obligatoires

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant d’améliorer votre expérience en ligne et de réaliser des statistiques de visites. En savoir + et paramétrer vos Cookies.
close