Le fondateur de Simplon.co, Frédéric Bardeau, est le lauréat du prix de l'Entrepreneur Social
du Boston Consulting Group et de la Fondation Schwab. En partenariat avec la Fondation
Société Générale depuis 2015, Simplon.co est une fabrique sociale de développeurs web,
visant à former les publics isolés et défavorisés aux futurs métiers du numérique. A travers
cette volonté de faire du numérique un levier d’inclusion dans l’insertion sociale et
professionnelle, Simplon.co s’accorde parfaitement aux valeurs de Société Générale.


Frédéric Bardeau, l’entrepreneur social

 


Passé par les bancs de Sciences Po Toulouse et de Saint Cyr, Frédéric Bardeau se lance dans
le cyber-consulting en 1997. Après quelques expériences en agence, il monte en 2003
Trilogicom, puis cofonde Limite en 2010, une agence de communication responsable
spécialisée dans les sujets d’intérêt général. Après l’écriture d’un premier ouvrage en 2011,
« Anonymous, peuvent-ils changer le monde ? », il cofonde l’entreprise sociale et solidaire
Simplon.co en 2013. Cinq ans plus tard, c’est cette même société, désormais active en
Europe, au Moyen Orient et en Afrique, qui lui vaut d’être lauréat du prix de l’Entrepreneur
Social de l’Année 2017.

 


Simplon.co, une bonne élève encore récompensée

 

Le prix de l'Entrepreneur Social, remis chaque année depuis 11 ans par le Boston Consulting
Group (BCG) et la Fondation Schwab à un « entrepreneur atypique », alliant l’impact social
aux enjeux économiques, couronne donc pour cette éditon Simplon.co. Une consécration de
plus pour Frédéric Bardeau, déjà lauréat de la première promotion La France S’Engage avec
son entreprise sociale, par ailleurs membre du réseau Ashoka depuis 2015. BCG aidera
Frédéric Bardeau, à travers une mission de conseil en stratégie, à changer d’échelle et à
développer sa structure.

 


Simplon.co, le numérique comme levier d’insertion professionnelle

 


Fondée en 2013, Simplon.co est un réseau d’écoles proposant des formations gratuites de
développement informatique à des populations défavorisées ou victimes de la fracture
numérique : femmes et jeunes peu diplômés, demandeurs d'emploi, personnes en situation
de handicap ou encore réfugiés. Fort de son réseau de 32 « fabriques » réparties à travers le
monde, Simplon a formé depuis sa création plus de 1500 personnes à travers ses différents
programmes. Plusieurs dizaines de ses formations, dont Passerelle Numérique, soutenue
par la Fondation Société Générale, sont labellisées du groupement d’intérêt public (GIP)
« Grande École du Numérique », mis en place en 2015 par le gouvernement.

Les champs précédés d'un astérisque sont obligatoires

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant d’améliorer votre expérience en ligne et de réaliser des statistiques de visites. En savoir + et paramétrer vos Cookies.
close