Bilan 2019 : le programme Afrique se développe

Depuis 2018, la Fondation Société Générale renforce ses programmes de citoyenneté dans ses filiales africaines.

page_content

Ce programme prioritaire en Afrique cible des initiatives locales dans les domaines de l’éducation, l’accès à la formation ou le développement d’activités génératrices de revenus, avec une attention particulière portée sur l’émancipation des femmes. Chaque année, la Fondation mobilise un budget grandissant pour ces projets sur le sol africain. En 2019, la Fondation s’est rapprochée encore un peu plus de cet objectif en développant un nouveau programme alliant mécénat financier et mécénat de compétences, les PanAfrican Charity Awards.

16 projets soutenus en collaboration avec les filiales

 

En 2019, 666 500 euros de subvention ont été accordés à 16 projets sur le continent. Parmi eux, on compte ceux portés par les trois partenaires prioritaires en Afrique désignés par la Fondation, qui reçoivent des soutiens pour leurs projets portés dans plusieurs pays. Il s’agit tout d’abord de CARE qui, depuis 2014, met en place au Maroc les Associations Villageoises d’Epargne et Crédit (AVEC) afin de favoriser la création de micro-entreprises et de coopératives par des femmes. Vient ensuite Simplon dont le programme de formation aux métiers liés à la programmation informatique au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Maroc, au Sénégal et en Tunisie. Enfin, Terre en Mêlées, qui, depuis 2011, utilise le rugby comme outil d’insertion, d’éducation et d’émancipation et se développe, grâce au soutien de la Fondation, dans cinq pays : le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, Madagascar, le Maroc, le Togo.

 

Les autres projets soutenus sont issus des appels à projets annuels de la Fondation et des nouveaux PanAfrican Charity Awards. La sélection de chaque projet est effectuée en échange constant avec la filiale locale pour attester de l’impact social de l’action présentée. Cette année, les projets soutenus s’orientent largement autour de l’entrepreneuriat avec les actions d’Empow'Her en Côte d’Ivoire, de l’Institut de Coopération Sociale Internationale au Bénin et Sénégal ou de Rouge Beauté et Des Mains pour Madagascar sur la Grande Ile. La formation professionnelle est également bien représentée avec les associations Terres Rouges au Bénin, l’ADESAF au Burkina Faso ou encore l'Institut Européen de Coopération et de Développement en Côte d’Ivoire. Enfin, quelques projets se distinguent par leur approche éducative : l’ADVY au Burkina Faso et l’Heure Joyeuse au Maroc.

PanAfrican Charity Awards : un premier essai réussi

Parmi tous les soutiens aux projets en Afrique, trois d’entre eux, correspondants à un don de 70 000 euros, ont été choisis dans le cadre des tous premiers PanAfrican Charity Awards. Lancé en décembre 2018, ce programme a été initié afin d’insuffler une dynamique citoyenne locale en impliquant davantage les filiales. Ainsi est né le programme « Citoyenneté Afrique » qui vise à développer les programmes de mécénat solidaire existants dans les filiales, formaliser le positionnement de l’entreprise vis-à-vis des solidarités locales et renforcer son ancrage territorial. Les PanAfrican Charity Awards ont été créés pour sensibiliser les filiales à ce nouveau programme d’engagement.

 

Les 17 entités africaines ont ainsi été invitées à présenter un projet d'une association locale partenaire au service de l'insertion professionnelle ou de l'insertion par l’éducation. La promotion du rôle des femmes comme actrices du développement était également un critère important. Afin de soumettre son dossier, chaque filiale devait également identifier en amont des actions de mécénat de compétences qu’elle pourrait mettre en place avec l’association pour impliquer ses collaborateurs. Au total, 10 pays ont participé : le Bénin, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Ghana, Madagascar, le Maroc, la Mauritanie, le Mozambique, le Sénégal et la Tunisie. Trois associations ont ensuite reçu une dotation de la part de la Fondation : Claire Amitié portée par la fililale ivoirienne, la Fondation Ali Zaoua présentée par le Maroc et AMOS au Sénégal. Suite à ce succès, les PanAfrican Charity ont été reconduits en 2020 et les candidatures sont d’ores et déjà ouvertes. Chaque filiale est invitée à déposer son dossier avant le 29 février 2020.

 

3 lauréates du programme SPARK - cérémonie SGBCI oct 2019