Comment miser sur l’ancrage territorial pour faire de l’insertion professionnelle ?

Entrepreneurs du Monde à Lyon

page_content

Entrepreneurs du Monde est une association française reconnue d’intérêt général. Depuis 1998, elle opère des programmes de part le monde pour accompagner l’insertion sociale et économique des personnes en situation de grande précarité.

Ces programmes avaient lieu en Birmanie, au Burkina Faso, au Cambodge, au Ghana, en Guinée, à Haïti, aux Philippines, au Sénégal, au Sierra Leone, au Togo, au Vietnam… jusqu’au jour où les équipes du siège d’Entrepreneurs du Monde à Lyon se sont rendues compte que ces mêmes populations fragiles avaient besoin d’aide en bas de la rue.

Focus sur le programme mené dans la troisième commune de France la plus peuplée.

Du Sierra Leone à Lyon

Copyright ICI Entrepreneurs du Monde Lyon

Depuis sa création, l’association utilise notamment l’entrepreneuriat pour permettre aux populations fragiles de s’insérer dans la vie professionnelle. Leurs activités, qui comptent aussi la microfinance sociale, l’accès à l’énergie et ce qu’ils nomment l’agro-entrepreneuriat (aider les agriculteurs à se développer au travers de formations et de nombreuses actions), se sont toujours focalisées sur des pays habitués aux aides humanitaires.

En 2015, Entrepreneurs du Monde grandit et déménage dans ses nouveaux locaux de  Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon.

Nos bureaux côtoyaient un bidonville qui n’avait malheureusement rien à envier aux pires bidonvilles dans lesquels on peut agir, que ce soit au Philippines ou au Sierra Leone.

Leslie Gomez, Responsable Partenariat chez Entrepreneurs du Monde

 

Pour les équipes de l’association, c’est le choc. La demande surgit de l’interne : il faut passer à l’action.

« Cela commençait à devenir compliqué pour les collaborateurs Entrepreneurs du Monde de ne pas transposer leur expertise d’accompagnement des publics vulnérables sur notre territoire… puisque l’on retrouvait les populations que l’on a l’habitude d’aider sur le pas de nos portes » se rappelle Leslie Gomez.

La décision est prise en 2017, le programme se lance en 2018.

Un ancrage territorial

Maintenant présent dans 12 pays, Entrepreneurs du Monde a la particularité de développer une approche très locale sur chacun de ses programmes. L’association s’adapte aux spécificités de chaque pays pour proposer des actions qui vont précisément répondre aux problématiques et à la culture sur place.

C’est de la même manière que le programme lyonnais a été pensé, commençant d’abord par une longue période d’étude pour identifier le maillage territorial, pour identifier les acteurs avec qui nouer des partenariats, ajustant leur proposition par rapport à l’offre déjà existante et s’assurer ainsi de venir répondre à un besoin qui n’était pas encore adressé.

« Il y a déjà un terreau très présent à Lyon, nous livre Agathe Simon, chargée de mission du programme ICI. Il y a l’Adie, Positive Planet, les Apprentis d’Auteuil avec l’Ouvre-boîte, mais qui n’est ouvert que pour les personnes de moins de 30 ans. Chacun apporte sa pierre à l’édifice… et nous avons ainsi décidé d’être un tremplin pour accompagner socialement et à l’entrepreneuriat un public bien précis et sur un secteur : celui de la restauration durable ».

Le programme d’Entrepreneurs du Monde à Lyon s’est donc construit pour représenter l’une des pièces manquantes du puzzle de l’action sociale du territoire.

Un acteur interconnecté avec les autres qui va s’appuyer sur l’existant pour démultiplier la capacité de son aide à ses bénéficiaires. Que ce soit pour un logement, pour l’apprentissage de la langue française, la garde d’enfants, ou pour passer son permis de conduire, ils ont identifié un écosystème à même de compléter leur accompagnement.

Et s’ils ne peuvent pas aider quelqu’un, ils le réorientent vers un autre acteur qui le pourra.

Les particularités d’ICI

Les initiales ICI signifient Incubation, Création et Inclusion.

« Mais nous ne sommes pas un incubateur classique, se défend Agathe Simon. On n’accompagne pas des startuppeurs. On a découvert un fort besoin, pour des gens qui n’avaient pas d’incubateurs alternatifs pour les accompagner… et on a décidé de jouer la carte de la proximité, avec un suivi vraiment personnalisé. C’est la raison pour laquelle nous n’accompagnons que 10 entrepreneurs à chaque fois. »

Le programme s’adresse aux personnes très vulnérables : parents isolés, bénéficiaires des minima sociaux ou réfugiés. Leur seul critère d’inéligibilité, ce sont les migrants qui n’ont pas le statut de réfugiés, auxquels cas ils les réorientent vers d’autres structures qui peuvent les aider. Depuis cette année, ICI se concentrent exclusivement au secteur de la restauration durable après avoir identifié une forte demande sur l’agglomération lyonnaise. Le programme débute par une évaluation des freins au travers d’un diagnostic socio-économique. Ils essayent de comprendre la situation personnelle de chacun, le capital qu’il possède pour lancer son activité, si il a des problèmes de logement, avec la langue française ou l’informatique. Ils essayent d’identifier tout ce qui pourrait faire obstacle à leurs parcours et s’appuient sur leur réseau de partenaires pour apporter des solutions au maximum de ses freins.

Les bénéficiaires vont suivre une formation collective pendant deux mois sur l’ensemble des aspects entrepreneuriaux et de restauration, avant de réaliser un test d’activité pendant les quatre mois suivants.

Cette période s’adapte aux projets des bénéficiaires avec la possibilité d’une mise à disposition d’une cuisine partagée, de trouver un emploi, ou de tester son activité dans le foodtruck école acheté en début d’année.

Une approche test & learn de la restauration

La grande nouveauté du programme ICI en 2020, c’est le foodtruck école. Un projet rendu possible par une campagne de financement participatif, mais aussi grâce à leurs partenaires Fondation comme celle de la Société Générale. Il y avait une forte volonté d’aller au-delà de l’accompagnement et de la théorie, Entrepreneurs du Monde voulait trouver un moyen de leur permettre de tester leur activité.

Avec le foodtruck école, nous mettons nos bénéficiaires dans une situation qui va limiter au maximum leur prise de risque, leur permettre de tester leur cuisine, de se faire connaître, et tout cela dans les conditions réelles d’un entrepreneur.

Agathe Simon, chargée de mission du programme ICI

Deux soeurs Géorgiennes seront les premières à tester le concept pendant une période de deux mois. Entrepreneurs du Monde a déjà négocié avec plusieurs entreprises partenaires pour que le foodtruck puisse bénéficier d’un emplacement dans leur parking, avec une communication auprès de leurs collaborateurs pour leur assurer une clientèle avertie. Avec un système de roulement, un autre bénéficiaire pourra ensuite prendre le relai avec toujours le programme ICI qui gère l’entretien du foodtruck, la mise à disposition du matériel, d’un outil de caisse, d’un accompagnement sur la communication et sur la gestion des emplacements.

Articuler impact social et environnemental

Mais impossible d’imaginer un programme sur la restauration en 2020, sans prendre en compte une dimension durable. Le programme ICI souhaite donc promouvoir une alimentation saine et durable en intégrant plusieurs modules dans la formation pour sensibiliser leurs bénéficiaires à la nutrition, à la gestion des invendus, à la constitution d’un menu équilibré, au gaspillage alimentaire, à la réduction des emballages, au compostage, etc.

Il s’agit de plus d’un marché à fort potentiel sur Lyon où de nombreuses personnes cherchent une cuisine bio et de saison.

Quelles perspectives ?

Le programme d’Incubation, Création et Inclusion n’existe aujourd’hui qu’à Lyon. Agathe reconnaît qu’Entrepreneurs du Monde a été sollicité pour dupliquer le projet, notamment à Marseille. Mais ce n’est pas la priorité aujourd’hui.

« Le programme ICI est encore un projet pilote, explique-t-elle. Il s’agit d’une formation 100% gratuite qui n’est pas certifiante. C’est donc notre objectif de devenir organisme de formation pour offrir une certification. Il nous faut muscler le projet, nous entourer d’un réseau solide avant de réfléchir à le dupliquer. »

Ce programme aura eu la particularité de permettre à Entrepreneurs du Monde de déployer son action en France, d’étendre sa mission d’accompagnement à la création de TPE et l’insertion professionnelle sur un quatrième continent.

Leslie Gomez, responsable Partenariat chez Entrepreneurs du Monde ajoute que le programme ICI s’inscrit totalement dans la continuité de leurs actions.

 

Copyright Entrepreneurs du Monde

Nous avons une ADN très entrepreneurial, une envie de tester… d’innover. Notre ADN, c’est de s’adapter aux besoins locaux. 

Leslie Gomez

Copyright ICI Entrepreneurs du Monde