L’Education Financière

Être fier d’être banquier, c’est aussi aider les jeunes à préparer leur avenir

page_content
Education financière GIF

S’engager en tant que banquier, c’est aussi protéger des situations à risques. Pour saisir cette responsabilité essentielle, Société Générale a lancé en 2013 un programme d’éducation financière, en partenariat avec l’association Crésus pour aider les jeunes en difficulté de lycées professionnels ou de Centre de Formation d’Apprentissage (CFA) à comprendre les enjeux d’une bonne gestion budgétaire. Comment ? Grâce à un jeu de société conçu sur mesure pour répondre à ces problématiques. L’objectif de ce projet est d’aider les jeunes à décrypter les termes financiers afin de les accompagner concrètement dans la gestion d’un budget quotidien : connaissance des différents moyens de paiement, gestion des revenus et des dépenses, épargne, emprunt etc. Plus de 4 000 personnes ont bénéficié de ce projet depuis sa création grâce aux plus de 450 collaborateurs Société Générale engagés depuis son lancement.

L’engagement est ponctuel et revêt deux volets :

- Une demie journée de formation dispensée par l’association Crésus pour comprendre les règles du jeu et aborder l’aspect pédagogique pour mieux transmettre ses compétences aux jeunes

- Un atelier en contact direct avec les jeunes dans des lycées, CFA ou autres structures partenaires.

Savoir gérer son budget et maîtriser ses dépenses sont des préalables essentiels pour mieux s’insérer dans la vie active

Coumba Sarr, collaboratrice engagée à Lille 

Un programme à vocation sociale et solidaire

Les sessions d’éducation financière, c’est avant tout un jeu de société, Dilemme, que l’on pourrait assimiler à la Bonne Paye et qui permet de simuler des situations réelles de la vie quotidienne. Cet aspect ludique de l’animation imaginée par Crésus permet une très bonne réception de l’apprentissage, tant auprès des étudiants que pour les établissements eux-mêmes. Les animateurs Crésus et Société Générale sont là pour répondre aux questions et guider les jeunes qui profitent de ce moment privilégié pour échanger sans langue de bois sur les enjeux de la gestion financière.

Les jeunes qui bénéficient de ce programme d’éducation financière sont issus de milieux modestes. Apprentis depuis peu ou étudiants, ils touchent leurs premiers salaires ou n’ont pas de revenus fixes et stables. Il leur faut pourtant faire face à leurs premières responsabilités financières au vu de leur autonomie et indépendance vis-à-vis de leurs parents. Cela n’étant pas toujours facile, l’éducation financière leur apporte des réponses concrètes. Ils comprennent alors que la banque préfère des clients avertis qui n’ont pas peur de dialoguer avec leur conseiller. La démarche préventive de Société Générale se positionnant en mécène de ses compétences les surprend et leur redonne confiance au secteur bancaire, bien souvent mal perçu et, en quelques sortes, craint.


Le programme est déployé en France dans 5 régions et à l’international sous d’autres formats, notamment en Espagne, en Pologne, en Roumanie, au Royaume-Uni…

Je me suis tout simplement sentie utile dans mon domaine de compétence. J’ai l’impression que l’on sert vraiment à quelque chose lorsque on intervient auprès des jeunes apprentis.

Zinab, collaboratrice engagée