Les deux derniers comités de sélection 2020, sous l’œil de deux collaborateurs engagés

24 projets ont été sélectionnés dans les domaines de l’insertion professionnelle et de l’insertion pour l’éducation.

page_content

Des experts externes mais également  des collaborateurs engagés du groupe participent à la sélection. Rencontre aujourd’hui avec deux d’entre elles, Nké Bidzogo-Ndzina et Sandrine Picard-Marcovecchio, qui reviennent sur leurs engagements et sur leurs coups de cœur de cette sélection.

Nké est assistante d’équipe en salle des marchés, Sandrine est organisatrice conseil au sein de la business unit Afrique Méditerranée et Outremer. Toutes deux, sélectionnées pour leur engagement et leur proximité avec le terrain associatif, se sont retrouvées le temps d’un comité pour participer à la validation des projets soutenus par la Fondation. « Cétait loccasion davoir une vision plus large des projets soutenus et de lengagement dautres collaborateurs dans dautres entités du groupe », nous livre Sandrine, engagée auprès de la Fondation depuis 2018.

Duos de mentorat et élèves en classe de couture au Mozambique

C’est un moyen pour moi de trouver un sens complémentaire au fait de faire partie de l’entreprise… il n’y a pas que le travail ou les collègues qui nous lient mais aussi des actions porteuses de sens auxquelles je peux décider de consacrer du temps.

Sandrine Picard-Marcovecchio, collaboratrice engagée

La Fondation propose en effet aux collaborateurs de s’engager au profit de différentes associations pour des missions de mécénat de compétences : « cela ma permis de franchir le pas de lengagement associatif » explique Sandrine.

L’engagement est plus ancien du côté de Nké qui a participé au programme Capital Filles dès 2013. « Pendant une année scolaire, jai accompagné une adolescente scolarisée dans un lycée classé en zone déducation prioritaire. Mon rôle de marraine consistait à laider dans son choix dorientation post-bac. J’ai eu le sentiment de former un véritable tandem avec cette jeune fille et cela a été une véritable bouffée dair frais. »

Cette habituée de l’engagement associatif présente la possibilité de donner de son temps à une association parrainée par la Fondation comme étant « une véritable aubaine. Chaque action de bénévolat est une opportunité de faire de belles rencontres et de souvrir à un monde nouveau.  Pour moi, c’est essentiel. » 

Pour Sandrine, qui avait déjà participé à de nombreuses actions avec Daradja, Crésus, la Cravate Solidaire, Tous Bénévoles ou encore Terres En Mêlées, rejoindre ce comité était une continuité naturelle de son engagement : « je pense quil est important dassocier directement les salariés, cela nous permet de nous sentir plus proches des actions de la Fondation. »

Les coups de cœur de Nké et Sandrine

Nké et Sandrine ont travaillé avec les 3 autres experts membres du comité à la sélection des 24 projets soutenus lors de ces deux comités de sélection de fin d’année. Mais lequel aura été leur coup de coeur ?

Nké hésite : « Jai eu plus dun coup de cœur ! Un grand nombre dinitiatives redonnent foi en lHomme et sa capacité à faire le bien. Mais puisqu’il faut choisir un seul projet je mentionnerais Le Rocher. Le Rocher propose des cours de français et des temps déchanges à destination dhommes et de femmes dorigine étrangère, pour leur permettre ensuite une meilleure insertion professionnelle. Dautres associations ont des objectifs similaires mais ce qui ma séduite dans lapproche du Rocher cest le fait quun·e bénévole sinstalle sur place avec lensemble de sa famille pendant 3 ans. Cet investissement très fort qui nécessite de modifier totalement ses habitudes, et celles de toute sa famille, est unique en son genre. J’imagine que chaque famille vivant une telle expérience en ressort grandie avec une solide expérience du terrain qui va au-delà des clichés véhiculés par les médias. Après une telle immersion le regard que lon pose sur le monde, sur lautre et sur soi nest sans doute plus le même. »

Pour Sandrine également le choix est difficile. Son coup de cœur reviendra à Viens voir mon taf, « qui allie découverte des métiers pour un public qui ny aurait pas forcément accès au travers dun mentorat dans la durée. Il sagit en plus dun projet qui permet lengagement de nombreux collaborateurs de la Société Générale. ».

Les 24 projets sélectionnés lors de ces 2 derniers comités 2020 pour un accompagnement d’un an

Association de l'Ecole Digitale et Numérique - France. Soutien à une école EDEN School à Villeurbanne qui accueille des jeunes de 15 à 18 ans sur un parcours de formation de 2 ans de niveau Bac Pro aux métiers du numérique.

BigBrothersBig Sisters - Etats-Unis. Programme de mentorat visant à développer le potentiel d’élèves ou étudiants défavorisés socialement.

Brokerage City Link - Grande Bretagne. Elaboration et mise en œuvre du programme d'accompagnement et de stages à distance dans les entreprises londoniennes (la City) pour 120 jeunes issus des milieux défavorisés et disposant d'un talent à exploiter.

Carton Plein - France. Hub cyclo-logistique solidaire qui réalise des déménagements à vélo, en réutilisant des cartons usagés, par des personnes en situation de grande exclusion.

La Cravate Solidaire - France. Projet pour l'insertion professionnelle des publics en difficulté à travers la maîtrise de codes du monde du travail.

Descodeuses - France. Formation de 5 mois en présentiel et en distanciel à Paris pour des femmes éloignées de l’emploi afin de préparer les candidates à la réalité professionnelle du métier de développeuse et intégratrice web.

Entretiens de l'Excellence - France. Rencontres et échanges avec des professionnels à destination des adolescents de la quatrième à la terminale, plus particulièrement issus des diversités culturelles, territoriales et sociales, afin de susciter des ambitions et vaincre les conditionnements d’échec.

ESSOR - Mozambique. Projet d’’insertion sociale et économique de 240 jeunes avec un parcours intégral mêlant des formations humaines et professionnelles à Maputo et Beira.

Food de Rue - France. Soutien au projet d’une halle alimentaire solidaire et durable, support d'insertion professionnelle pour des femmes (SIAE) et incubateur de TPE en restauration.

Gribouilli - France. Formation visant à accompagner 35 femmes éloignées de l'emploi à travers un parcours professionnalisant vers le métier de garde d'enfants.

Heure Joyeuse - Maroc. Accompagnement scolaire et enseignement non formel pour les enfants issus de milieux défavorisés et précaires afin de leur faciliter l'inclusion sociale.

La Cloche - France. Une biscuiterie d'insertion proposant un temps de travail adapté et un accompagnement socioprofessionnel personnalisé aux personnes sans-domicile.

La Strada - Italie. Projet d’accompagnement de 20 personnes en situation de fragilité matérielle, sociale et psychologique afin de leur donner une chance de retourner à la vie active et à l’autonomie.

Le Rocher - France. Cours de français et temps d'échanges pour les adultes, hommes et femmes issus de l'immigration, avec pour objectif principal une meilleure intégration sociale et professionnelle.

Like ton Job - France. Parcours de découverte de métiers sur 3 ans : de la 5ème à la 3ème, destiné aux collégiens scolarisés en zones d'éducation prioritaire.

LP4Y - Inde. Soutien pour la création de centres d’insertion professionnelle où les formations sont conçues pour avoir un impact social positif sur les communautés : les bénéficiaires deviennent acteurs de l’amélioration des conditions de vie locale.

Planète Enfants & Développement - Burkina Faso. Projet de formation certifiante au métier d'assistante maternelle de 150 jeunes femmes à Ouagadougou.

Play International - France. Projet visant à ancrer le recours au sport et au jeu dans d’éducation au vivre-ensemble des enfants de 8 à 12 ans dans les territoires à forts besoins, en développant la formation de formateurs pour autonomiser les acteurs locaux et en apportant une réponse à la crise sanitaire du Covid-19 avec une mallette de jeux adaptée aux gestes barrières.

Shanghai Young Bakers - Chine. Formation de jeunes Chinois issus de milieux défavorisés à la Boulangerie et Pâtisserie française.

Street League - Grande Bretagne. Programme d’éducation par le sport et d'aide à l'insertion professionnelle.

Unis Cités - France. Soutien du « Booster Pro », projet expérimental visant à favoriser l'insertion socioprofessionnelle des jeunes très éloignés de l'emploi via leur inscription dans un double parcours d'engagement & de formation professionnalisante.

Valentina Romania - Roumanie. Soutien scolaire, adaptation au numérique, accompagnement psychologique, activités culturelles pour les adolescents issus de familles pauvres de la banlieue de Bucarest.

Viens voir mon taf - France. Projet innovant d'accompagnement des jeunes sans réseau, scolarisés dans les collèges d'éducation prioritaire, vers la vie professionnelle.

Wake Up Café - France. Parcours visant une réhabilitation complète de la personne sortant de prison, un accompagnement individuel dedans-dehors sur mesure et une communauté d'entraide pour lutter contre la récidive et l'isolement.

 

 

Copyright : @Duo for a Job, @ESSOR, @La Cravate Solidaire