Retour sur les premiers projets soutenus en 2020

page_content

Le 1er Comité de sélection de 2020 de la Fondation s’est réuni le 25 février et a validé les 11 premiers projets de l’année. Avec plus d’une moitié des structures présentées déjà partenaires, la Fondation offre un accompagnement sur le long terme et permet aux projets financés dans le passé de se développer, d’essaimer ou encore d’accroître le nombre de personnes accompagnées.

5 nouveaux projets ont également fait leur entrée dans le réseau des partenaires de la Fondation, dans les domaines de l’insertion par des métiers en tension, de l’insertion par le sport ou encore de l’éducation de publics très vulnérables. Les projets soutenus reflètent les critères de sélection de la Fondation, à savoir des projets à fort impact social, avec un ancrage territorial et des publics particulièrement vulnérables comme les jeunes femmes ou les personnes réfugiées.

De nouveaux projets soutenus

  1. « La Maison de l’Education (MDE) » porté par Futur au Présent au Sénégal : dispositif de prise en charge et d’accompagnement scolaire de jeunes filles pour lutter contre le travail précoe et la déscolarisation.
  2. Le Refuge : accompagnement renforcé et innovant vers l’emploi de jeunes LGBT+ en situation de grande vulnérabilité par l’augmentation du nombre de travailleurs sociaux dans les délégations nationales pour mieux les orienter vers l’emploi ou la formation.
  3. ABC Domino à Madagascar : favoriser le développement des enfants accueillis dans les écoles portés par la structure en développement les activités sportives comme vecteur d’insertion et la réalisation future de stages découvertes des métiers liés au sport.
  4. « Retrouver le chemin de l’emploi par la vigne » porté par la Vigne de Cocagne : accompagnement sur une durée de 2 ans des salariés en insertion pour les former au métier d’ouvrier viticole polyvalent et permettre à chaque salariée d’obtenir un certificat de qualification professionnelle.
  5. « Doposcuola Pan Bendito » porté par l’Asociacion de Cooperacion y Apoyo Social a la Integracion Escolar (ICEAS) en Espagne: projet de lutte contre le décrochage scolaire de jeunes, notamment de jeunes issus de familles gitanes en grande précarité, par l’organisation d’ateliers de développement de compétences, par l’insertion culturelle et sportive et l’accompagnement des familles.

Des projets ancrés dans la durée

  1. « Le Parcours Rêv’Elles » porté par Rêv’Elles : programmes pédagogiques innovants, destinés aux jeunes femmes de 14 à 20 ans, scolarisées ou en décrochage scolaire.
  2. « Proxyrugby » porté par Drop de Béton: programme d’insertion par le rugby pour jeunes en situation de grande fragilité par le développement d’actions de rugby citoyen et par l’accompagnement de ces jeunes vers la formation ou l’emploi.
  3. « Plan Seinte-Saint-Denis » porté par Le Choix de l’Ecole: programme de lutte contre l’échec scolaire en encourageant les jeunes diplômés de Grandes écoles à consacrer deux ans à l’enseignement en éducation prioritaire.
  4. Capital Filles: favoriser l’accès des jeunes filles aux études supérieures par un programme de mentorat avec des collaboratrices de grandes entreprises, dont Société Générale
  5. « Mentoral Intercultur’Elles » porté par UniR : programme d’accompagnement et d’orientation de personnes réfugiées vers l’insertion professionnelle par la mise en place d’un programme de mentorat destiné exclusivement aux femmes réfugiées.
  6. « Antenne de la Belle de Mai » porté par Massajobs : dispositif d’accompagnement de personnes très éloignées de l’emploi dans la reprise de confiance en soi, la précision de leur projet professionnel et la mise en relation avec les entreprises en demande.

Autres actualités