Social Builder : les fondations d’un partenariat multi-facettes

page_content

Former les femmes aux métiers du numérique, voilà la mission que Social Builder s’est donnée lors de son lancement en 2011. Depuis lors, l’association a formé et accompagné plus de 35 000 femmes.

La Fondation Société Générale est partenaire de l’un de ses programmes phares « Women In Digital 93 », qui s’adresse tout particulièrement aux femmes en situation de précarité en Seine-Saint-Denis.

Si le soutien a d’abord été financier, il s’est très vite enrichi de nouvelles dimensions.

 

Reconditionner pour insérer

La plus récente facette de ce partenariat vient tout juste de se matérialiser lorsqu’Elise Moison, Directrice du Développement et de la Formation de Social Builder, échange avec l’équipe de la Fondation.

« Je fais partie de ces gens qui, quand ils ont besoin de quelque chose, n’hésitent pas à le dire plusieurs fois, nous confie Elise. J’ai appris les bénéfices d’indiquer de façon claire et simple nos besoins à nos partenaires ».

Ce n’était en effet pas la première fois qu’émergeaient des discussions à propos de la précarité numérique causée par la crise sanitaire et économique actuelle. De nombreuses apprenantes se voient empêchées de participer aux formations de Social Builder parce que leur matériel informatique se révèle trop vétuste et tombe en panne, sans possibilité pour elles d’investir dans un nouvel ordinateur.

« Je sais que, dans une très grande entreprise comme Société Générale, le renouvellement du parc informatique est fréquent et régulier. Et je sais que le don de ce matériel est une pratique qui se fait parfois » indique Elise.

Alors, quand Elise reçoit un appel de Sarah à la Fondation Société Générale lui demandant si elle serait intéressée par le don de cinquante ordinateurs reconditionnés, la jeune femme n’a pas la moindre hésitation.

Réceptionnés un mardi matin par l’association, l’ensemble des ordinateurs ont trouvé preneuses auprès des bénéficiaires dans les quarante-huit heures suivantes.

« Nous avions déjà fait un sondage en amont auprès des femmes pour connaître leurs besoins et avec quel degré d’urgence ».

Don de jouets à une bénéficiaire de Social Builder

Mentorer pour s’engager

Rappelez-vous, quand Elise de Social Builder a besoin de quelque chose, elle le dit. Cela vaut également pour leurs besoins en mentors, le mécénat de compétence étant en plein développement pour la startup sociale.

L’objectif de l’association est en effet que chaque apprenante puisse avoir une référente dans le monde de l’entreprise : un appel a ainsi été passé auprès des collaborateurs Société Générale pour leur permettre de s’impliquer.

Maryem, chef de projet dans les tours de La Défense s’en rappelle très bien : une communication de la Fondation listait les associations soutenues ainsi que les opportunités d’engagement. Sensible aux sujets d’insertion, et notamment à celle des femmes, Maryem choisit de s’engager auprès de Social Builder.

Très vite, la voilà engagée comme mentor d’une femme au parcours si similaire au sien.

« Nous avions toutes deux réalisé un Master en langues orientales, mais à des dates différentes. Cela a immédiatement créé un lien, un échange, une compréhension des parcours. Cela a entamé une vraie relation d’accompagnement. »

 

Suivre pour soutenir

Mais les aspects du partenariat ne s’arrêtent pas là. Le 8 Mars, Journée Internationale des Droits des femmes, Social Builder organise un forum emploi où Société Générale bénéficie d’un stand pour rencontrer les femmes candidates.

Une présence très précieuse pour Elise Moison (Directrice du Développement et de la Formation de Social Builder) qui rappelle la mission de l’association : accompagner les femmes pour retrouver leur autonomie financière, que ce soit en trouvant un job, en devenant freelance ou en créant leur propre entreprise.

« L’ensemble de nos programmes est créé autour de ce même objectif et c’est précieux d’avoir des partenaires qui nous accompagnent sur ce dernier kilomètre qui est le plus difficile : celui de l’insertion. ».

Le groupe Société Générale rappelle fréquemment son engagement dans le numérique, ainsi qu’en faveur de la mixité sociale et de genre plus globalement. Les actions de Social Builder rejoignent ainsi naturellement celles de l’entreprise !

 

D’autres opportunités d’accompagnement fleurissent en cours d’année : c’est ainsi que la Fondation Société Générale a, par exemple, invité Social Builder lors du festival Empow’Her en septembre dernier, leur permettant d’investir son stand pour profiter de la visibilité offerte.

De la même manière, quand la Fondation organise son opération spéciale de Noël, ce sont 23 enfants de bénéficiaires de Social Builder qui recevront des cadeaux.

Chaque partenariat est fait de multiples facettes, engageant tantôt le don matériel ou le don en compétences, tantôt la Fondation ou une entité business, c’est ce qui fait sa richesse.